Les Billets de G.Schopp

Exposé FIV et PMA 2

04 06 2014 - Georges Schopp

Lire l’article

Un nouveau grand renfermement

23 05 2011 - Georges Schopp

Lire l’article

Vos remarques sur les billets par mail

auquels nous vous répondrons.

cliniquepsy@hotmail.fr

Formation Clinique Social Educateur
free template

 

Interventions cliniques

 

 

 

 

Il existe en institution des cas particulièrement difficiles qui conduisent les équipes aux limites de leur pratique.

A partir d’une expérience de trente ans en psychiatrie adulte, je propose un dispositif tiers dont l’objectif vise à redynamiser  la pratique institutionnelle auprès d’un adolescent.

Il s’agit d’une séance unique de deux heures pour un seul cas, et qui se déroule en trois temps :

  1. l’équipe évoque l’histoire du sujet et les butées que celui-ci leur fait rencontrer.
  2. je m’entretiens avec le jeune adolescent, devant l’équipe
  3. à partir de cet entretien, nous engageons une réflexion collective sur ce que nous avons pu entendre et comprendre de nouveau, en espérant que s’élabore une relance de la pratique avec ce sujet.

Interventions théorico-pratiques

L’objectif est de favoriser un travail de conceptualisation au sein d’une équipe, non pas selon un modèle universitaire mais qui soit en prise direct avec la pratique.
Très souvent les équipes sont prises dans la réalité quotidienne, ce qui tend à estomper une partie de ce qu’elles ont appris.
Comment garder une compréhension des processus auxquels elles sont confrontées dans l’institution ? comment conserver un discours professionnel ?

Dans un premier temps, l’apprentissage théorico-formateur a abouti à notre diplôme qui nous a permis d’accéder à notre activité professionnelle.

Nous proposons un temps ré-élaboration à partir de celle-ci.
Car il s’agit sans doute de  se confronter à de nouveaux phénomènes cliniques, et de tenter de les comprendre.

Méthode :
Au préalable, la direction et les équipes se mettent d’accord sur le thème à aborder.
Ensemble, nous revisitons les principaux concepts qui le concerne.

 

Deuil, travail de deuil, dépression, suicide,
situations extrêmes en institution

L’hôpital et les institutions sont fondamentalement des lieux de soins, d’éducation et de guérisons.
Hélas, les équipes peuvent être confrontées à des situations extrêmes :

  1. deuils périnataux, accueil de nouveaux-nés handicapés
  2. confrontation aux maladie à l’issue fatale
  3. décès accidentels et brutaux et accueils des familles
  4. fin de vie au grand âge et soins palliatifs
  5. vieillissement des populations dans les centres sociaux
  6. confrontation au travail psychologique à produire à l’entrée d’une maison de retraite pour éviter les régressions physiques et les détériorations massives
  7. accueil de patients suicidants, et leur famille
  8. suicide en institution

Ces situations extrêmes affectent les soignants ce qui peut gêner la relation soignant/soigné.
Cette formation vise à prendre connaissance des processus psychologiques à l’œuvre dans chaque terme de cette proposition.

Contenus :
Nous étudierons les éléments constitutifs du deuil. Nous analyserons le processus du travail de deuil qui n’est pas l’oubli de l’objet d’amour perdu, mais le désinvestissement énergétique de sa représentation psychique.
Nous préciserons la structure de la dépression (en autre la culpabilité) et nous insisterons sur sa différence avec les affections névrotiques telles que l’hystérie (qui  certes, peut prendre le masque de la dépression) et sa dénomination actuelle les anxio-dépressifs.
Nous nous emploierons à comprendre le geste suicidaire dans toute sa complexité.

Public :
Infirmiers, aides-soignants, médecins, éducateurs, assistantes sociales, psychologues, responsables d’institutions (liste non limitative).

 

Abus sexuel dans l’enfance et ses destins à l’adolescence - Incidences institutionnelles

Public :
Tous les professionnels éducatifs, sociaux et soignants qui travaillent auprès d’enfants et d’adolescents.

Objectifs :
Acquérir les bases théoriques suffisantes pour assurer la prise en charge  et le suivi des victimes et des abuseurs.
Repérer les signes et symptômes de l’abus.

Contenus :
Après les descriptions et définitions d’usages, nous en étudierons les aspects théoriques suivants :

  1. La structure et les défaillances familiales où se produisent ces actes.
  2. Le passage à l’acte et le fantasme, la prohibition de l’inceste et les interdits, la violence et les auto-agressions.
  3. La sexualité infantile, le traumatisme et la structure perverse.
  4. Représentation de la victime ; représentation de l’abuseur.

Comment agir en institution ?
La scène institutionnelle ne vient-elle pas à la place de la scène psychique ?
A partir du signalement, que faire ?
Nous étudierons les écrits d’une artiste célèbre qui a témoigne de son histoire dans une confession sans concession.

Méthode :
Apports théoriques à partir d’un échange et d’un partage des expériences de chacun.

Formateur :
Georges Schopp, psychologue clinicien, psychanalyste.
N° de formateur : 25140141214

Durée :
Une séance de 2 h.
Coût : 260 € la séance

Adresse :
P.P.C/G. Schopp
3, bd Clémenceau 14000 Caen
tel : 06 14 59 11 11 – e-mail : gschopp14@gmail.com